• Ajouter à mon bloc-notes
  • Imprimer

Historique

Le Musée barrois est installé dans les vestiges de l’ancien château des ducs de Bar et de Lorraine, situé au cœur du quartier historique de Bar-le-Duc, en Ville haute. Il offre aux visiteurs des collections riches et diversifiées.

Jules Bastien-Lepage, Portrait de Paulin Gillon, huile sur toile, 1846 (© Musée barrois)

Paulin Gillon est le maire à l’origine de la création du musée.

Historique du musée

Les origines du musée

 

Le Musée barrois est créé en 1841 dans un esprit encyclopédique, à l’image du Louvre. Toutes les formes de production y sont collectées dans un but avant tout pédagogique : le musée est un lieu de diffusion du savoir, quelle qu’en soit sa nature. Il s’enrichit au fil des années grâce à la générosité de nombreux donateurs. À ces dons s’ajoutent des achats et des envois de l’État qui promeut ainsi l’art contemporain de l’époque : ces œuvres forment aujourd’hui un important fonds de peintures du XIXe siècle.

Le musée s’organise en sections dès sa fondation : peinture, sculpture, antiquités, histoire naturelle, curiosités.

Un musée, plusieurs lieux

Le musée dans l'hôtel de Florainville, 1875, photographie en noir et blanc (© Musée barrois)
Hôtel de Florainville, place Saint-Pierre (© G. Ramon/grpress.com)

Le premier musée occupe l’hôtel de Florainville, place Saint-Pierre. Ce bâtiment du XVIe siècle est aussi le logement de fonction du premier conservateur, Théodore Oudet. Il fait lui-même les visites, du moins tant que le public n’est pas trop nombreux. Il ouvre aussi les portes du musée aux artistes et ouvriers désireux de s’instruire devant les œuvres du passé ou les réalisations techniques ingénieuses montrées dans les salles.

Les collections sont mises en caisse en 1939. Après la seconde guerre mondiale, l’hôtel de Florainville devient le siège du tribunal de grande instance. Les collections sont alors en partie réinstallées au premier étage de l’hôtel de ville.

Cette solution ne satisfait ni les élus, ni le conservateur, ni le public. Une réflexion est donc entamée au début des années 1960 pour que le musée investisse un autre lieu. Le choix se porte sur l’ancien château des ducs de Bar, occupé jusqu’alors par une école. Après quelques années de travaux, les œuvres sont à nouveau accessibles au public en 1974.

 

Esplanade du Château
55000 Bar-le-Duc

03 29 76 14 67

Contacter par mail